AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Elonoic Etvimor [OK]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Nombre de messages : 0
Age : 29


Feuille de personnage
Age: 125 ans
Niveau: 17
Expérience:
50112/55080  (50112/55080)
MessageSujet: Elonoic Etvimor [OK] Dim 27 Mar - 2:20

Prénom & Nom



    Featuring Craig Parker

      Nom : Etvimor
      Prénom : Elonoic
      Âge : 150 ans
      Race : Elfe lunaire
      Alignement : Loyal mauvais (ne vit QUE pour servir sa protégée donc se moque du reste)
      Fonction : Garde du corps de la princesse des elfes lunaires
      Statut : Célibataire
      Arme de Prédilection : La classique épée de garde royal des elfes lunaire, maniée bien sûr avec un bouclier
      Niveau : 16

      Caractéristiques : (En fonction de la race)

      De base :

      - Force : 12 (7+5)

      - Dextérité : 12

      - Constitution : 12 (8+4)

      - Intelligence : 10 (15-5)

      - Sagesse : 10 (12-2)

      - Charisme : 10 (12-2)

      Avec ses niveaux :

      - Force : 25 (12+13)

      - Dextérité : 25 (12+13)

      - Constitution : 25 (12+13)

      - Intelligence : 12 (10+2)

      - Sagesse : 12 (10+2)

      - Charisme : 12 (10+2)



[list]
Comment êtes-vous ?

    Description Physique : Si on se réfère aux critères de beauté des elfes lunaire, Elonoic est une aberration et d’une laideur à faire peur. Il ne dispose pas vraiment de la finesse des traits de ses congénères, il ne semble pas avoir été sculpté par un artiste de grand talent comme les autres membres de la noblesse à laquelle il est rattaché et il tient plus de la brute colossale que de l’elfe lunaire classique. En fait, plusieurs se demande même comment se peut-il qu’il soit un elfe lunaire! Mit à part quelques traits génériques et communs à cette race, de vagues repères pouvant le définir comme tel, il n’a en rien la constitution qui va avec le « physique de l’emploi »! Même pour les autres races peuplant ce monde, l’apparence physique d’Elonoic le même sentiment que s’il était un métisse. Ce n’est pas tant parce qu’il est difforme ou possède certains handicaps : en fait, c’est la façon dont il est bâtit que en dérange et en effraie plus d’un. Étant donné qu’il n’était pas le genre de personnage à rester assit à ne rien faire ou à protéger de façon plus passive sa protégée, Elonoic a par conséquent prit part à bien des batailles. Il a donc plusieurs cicatrices sur le corps, vestiges de combats anciens ou de son entrainement excessivement rude et s’il ne s’en formalise pas pour autant, on ne peut dire la même chose de ceux qui ont vu les dites cicatrices. Remarquez qu’Elonoic n’a jamais été du genre à s’en préoccuper…

    D’une taille non négligeable, même pour un représentant de sa race, il va sans dire que Elonoic n’a aucun mal à intimider son prochain et que souvent, son apparence seule lui garantit la victoire dans un argument… Quand il est forcé de prendre la parole. Véritable colosse à la carrure plus que respectable pour n’importe quel guerrier voire vétéran (et l’armure compte pour une fraction négligeable de l’ensemble pour ne pas dire rien du tout), on le dit d’une force prodigieuse pour un représentant de sa race et il n’est très certainement pas de faible constitution. Ce que certains obtiennent en termes d’attributs physiques après un dur entraînement, lui, il est né avec… Et si on le dit robuste et difficile à tuer, c’est uniquement parce qu’il est en excellente condition physique et que son armure est d’excellente facture et d’une solidité presque à toute épreuve. On lui reconnaît aussi une endurance et une vivacité hors du commun, une vigueur décontenancent et une agilité stupéfiante mais après tout, Elonoic Etvimor n’est pas n’importe qui. Avec autant de points forts, on pourrait s’attendre à ce qu’il se croit invincible mais c’est bien là tout le contraire. Il se sait mortel, ne se lance pas dans des combats perdus d’avance et il ne se bat que pour protéger les intérêts de sa famille et ceux de sa protégée. Son absence de maitrise de la magie par exemple en fait une cible facile pour les utilisateurs de cette dernière.

    Faisons ici un petit aparté sur le physique en tant que tel de Elonoic : ce corps qui est sien est le résultat d’heures, de centaines voire de milliers d’heures d’entraînement assidu et d’un savant mélange de science et de « magie ». Non, n’allez pas penser à de vraies techniques magiques. On parle ici de recettes traditionnelles, des trucs et des astuces venant de civilisations désormais disparues, des choses que le monde moderne ne se donne pas la peine de vérifier en termes de validité. On ne parle pas ici de culte, ce serait inexact. Mais on peut par contre parler d’une quantité assez appréciable d’herbes en tout genre et de substances bizarres mais naturelles. N’allez pas penser que ce sont des sortes de plus qui augmentent artificiellement ses aptitudes : cela lui serait bien impossible et on l’a même déjà vu refuser une potion de soin alors qu’il avait les entrailles à l’air… Elonoic connaît son corps comme sa poche et dans ses moindres détails. Il sait ce qu’il peut endurer, ce à quoi il est vulnérable, quand il a besoin de repos pour qu’il lui soit le plus profitable… C’est pratiquement dire qu’il est en parfaite harmonie avec chaque cellule de son être. Il est capable de prouesses que d’autres ne peuvent même rêver de faire, notamment en terme de force, de rapidité, d’endurance et, curieusement pour sa carrure, d’agilité et de dextérité. Obtenir quoi que ce soit autrement que par l’effort est simplement hors de question.

    Description Psychologique : Dangereux. C’est le premier mot qui vous vient à l’esprit en pensant à Elonoic. Et maléfique. Sauf que ce qualificatif est discutable. Oui, son zèle fanatique place sa protégée au centre de toutes ses préoccupations mais sa loyauté sans faille pour cette dernière en fait un cerbère en laisse. Ceux qui disent que Elonoic est une aberration reçoivent un hochement de tête affirmatif avec un large sourire de la part du colosse en armure qui n’a aucun mal à reconnaître ses nombreux, trop nombreux défauts et mauvais traits de caractère. Cependant, usez d’un qualificatif encore moins flatteur et ce sera sans doute la dernière chose que vous direz de votre vivant… Elonoic prend mal la contestation et encore moins que l’on profère des mensonges à son encore. En le sous-estimant par exemple, ou en l’insultant. Certains disent que les êtres vivants ne réagissent qu’à ce qu’ils savent être vrai. Chez Elonoic, c’est l’inverse : il réagit à ce que l’on dit de faux sur lui, histoire de mettre les pendules à l’heure… Des décennies d’entrainement et de formation n’ont manifestement pas été suffisantes pour rendre parfait notre petit soldat elfique. Il ne se prétendra jamais parfait d’ailleurs et il sait être étonnamment humble pour quelqu’un ayant son talent. Il est peut-être moins intelligent que la moyenne mais il n’est pas stupide pour autant, juste un peu plus limité que les autres.

    Il faut toutefois admettre et reconnaître que ce n’est que le tempérament impulsif de Elonoic qui la rend ainsi. Il est capable de longues discussions et d’échanges pacifiques mais il est plus bouillant en lui que tous les volcans du monde, toujours prête à montrer les crocs et sauter à la gorge de son adversaire… Littéralement si besoin est. Étant avare de mots, il converse rarement, préférant parler uniquement quand la chose est nécessaire… C’est le genre de personne instable certes, affichant un côté sauvage et brutal mais qui est également capable de la plus grande finesse et de la plus précise des minuties. Son style de combat en est un exemple flagrant, en totale opposition avec ce que l’on pourrait attendre de lui. Il allie au fond la propension du chat à jouer avec sa proie et du fauve des grands espaces en tant que tueur efficace et sans pitié. Son manque d’aptitudes sociales pourrait être mit sur le compte de son entrainement draconien mais quand vous êtes considéré comme une bête curieuse par les autres, vous hésitez à vous mêler aux autres et à former des liens. Oui, il est relativement proche de sa protégée mais qu’on ne s’attende pas à le voir gambader dans les champs joyeusement avec elle : sa relation est strictement et uniquement professionnelle. Dans sa façon de penser, il ne pourrait même pas nourrir de sentiments amoureux pour elle : ce serait la pire des fautes…

    En termes de dévotion… Il n’est pas fanatique, dans la mesure où il garde toute sa tête pour penser mais disons qu’il est un partisan dévoué. Pour lui, tout tourne autour de trois choses : l’honneur familial, ses obligations et sa loyauté à sa protégée. Sa conception du monde est également très tranchée : dans sa tête à lui, il n’y a pas de gris. Noir ou blanc, point final. Cela lui occasionne parfois des ennuis mais Elonoic est bon élève : sous la tutelle de la reine sa protégée, il apprend énormément et la brute taciturne, bien que cultivée dans plusieurs champs apprend donc dans des domaines plus tranquilles que la guerre, les armes et ce genre de sujets. En termes de culture, il n’avait à la base que ce qu’il avait appris de sa famille… Et soirée mondaine 101 tout comme arts et loisirs n’en faisait définitivement pas partie, loin de là! S’il est limité intellectuellement pour un membre de sa race, il fait de gros efforts pour apprendre car cela fait plaisir à sa protégée. Il n’osera jamais lui dire que cela lui donne d’horribles migraines mais il préfère souffrir mille morts que de faire de la peine à sa protégée ou pire encore, lui déplaire. S’il le pouvait, il serait en communion télépathique avec elle, pour savoir en tout temps ce qu’elle désire et ce qu’il peut faire pour elle. Comme il ne le peut, il redouble d’efforts pour anticiper ce que pourrait penser sa protégée… Une tâche plus facile à dire qu’à faire, il va de soi!


Parlez-moi un peu plus de vous.

    Histoire :Depuis qu’il existe en ce monde un Etvimor, ce dernier sert systématiquement la famille royale des elfes lunaires. Il en est et en sera toujours ainsi tant qu’il y aura un représentant de l’une ou de l’autre des familles (du côté du père ou de la mère). On peut retracer les premiers Etvimor à l’Exode des elfes lunaires bien qu’on ne sache pas avec certitude s’ils étaient bel et bien là avant cette datation approximative. On peut supposer qu’ils appartiennent en fait à une sorte de sous branchement des elfes lunaires type, de par certaines différences marquées (moins intelligents que la moyenne mais plus robustes). Partir du principe qu’ils se sont mêlés à un plus gros groupe pour passer inaperçu n’est pas une impossibilité, surtout quand on connait les rapports qu’on entretenu le tout premier Etvimor recensé par l’histoire elfe lunaire et la reine de ce même peuple. Le premier des Etvimor se présenta comme un protecteur et un messager dont la tâche était de protéger la reine et ainsi préserver le monde du mal : une affaire aussi cryptique que curieuse mais qui aura su donner aux Etvimor une place particulière dans la nation elfe lunaire : les protecteurs du royaume et des confidents de la royauté. Quels secrets la reine détient à leur sujet reste une part du mystère et qui sont-ils réellement l’est tout autant mais c’est de seconde importance car ce n’est pas pour leurs secrets qu’on les reconnait en ce monde.

    Pendant toutes ces années, le patriarche de tous les Etvimor connu en Enara en fit les protecteurs de la royauté, en attendant de pouvoir utiliser les fils et les filles de sa famille qui recommença à grossir pour leur mission principale : après avoir averti les elfes lunaires des intentions d’Horesh, il faudrait reprendre les armes pour traquer le mal où qu’il se trouve et le détruire une fois pour toute. Si tous les parents Etvimor connaissent le but de la mission, les fils et les filles qui ne sont pas encore mariés l’ignorent et servent soit dans un corps martial (armée, garde, garde du palais, milice, tout ce qui peut aider la reine à asseoir son pouvoir et la protéger des forces du mal) ou pour les descendants de la branche principale (curieusement, des mâles exclusivement) de gardes du corps pour la royauté. En théorie, ce sont tous des représentants du bien mais les « non-initiés » au Grand Secret sont considérés comme loyaux-mauvais. Loyaux et dévoués à leur protégé, ils seraient prêts à mettre le monde à feu et à sang pour assurer leur sauvegarde. Leur mentalité se transforme le jour de la Révélation, lorsque tout leur est révélé sur l’histoire familiale… Ce qui veut dire que leur lien avec leur protégé se transforme également. En bien ou en mal, cela est difficile à dire quand vos priorités changent du jour au lendemain sans période transitoire… Mais ceci, bien sûr, est une toute autre histoire.

    Depuis qu’il existe en ce monde un Etvimor, ce dernier sert systématiquement la famille royale des elfes lunaires. Il en est et en sera toujours ainsi tant qu’il y aura un représentant de l’une ou de l’autre des familles (du côté du père ou de la mère). C’est dans cette philosophie que serait appelé à grandir Elonoic qui, si son physique tout sauf elfe lunaire et son intelligence moindre en dérangeaient plus d’un, fit la joie de ses parents. Que demander de mieux de la vie que d’avoir un enfant fort et robuste et au physique puissant pour continuer à rendre honneur à un serment millénaire? Celui qui serait vu comme une aberration face aux autres membres de sa race deviendrait pourtant bien vite et malgré tout un des elfes lunaire les plus dévoués qui soit. On lui annonça dès son tout jeune âge qu’il deviendrait garde du corps d’un membre de la royauté et plusieurs supposent que ce conditionnement mena à certains effets pervers : on raconte qu’il avait à peine cinq ans lorsqu’il fit montre de sa dévotion protectrice pour la royauté en battant à mort un autre enfant elfe lunaire qui avait insulté les illustres dirigeants du peuple des elfes lunaires. Avare de paroles et peu enclin à la diplomatie, il avait fallu une seconde d’inattention à son instructeur, un oubli de consigne pour son « élève » pour que ce dernier prenne les choses en mains tout seul… Chez les Ertis, on forme d’abord et avant tout des gens de principes…

    Évidemment, le formateur du jeune elfe ne manqua pas de remarquer la dévotion toujours plus grandissante d’Elonoic face à la couronne. Plus les années passaient et plus cette dévotion fanatique se faisait sentir, Elonoic refusant catégoriquement de faire quelque chose de son temps qui ne serait pas se préparer à être le meilleur des gardes du corps. Il tenait à faire honneur à sa famille et selon lui, il ne pourrait y arriver que par des efforts constants et une discipline de fer. Son fanatisme, d’abord vu comme quelque chose de dangereux, fut modelé en quelque chose de tout aussi dangereux mais qui avait été à tout le moins travaillé. Plutôt que de vouloir attaquer de façon systématique tous ceux qui pourraient passer un maigre commentaire sur la royauté, son instructeur décida plutôt de faire en sorte de le faire réagir sur commande pour éviter des exécutions sommaires qui auraient très mal paru au sein de la cour de la reine et pour la race des elfes lunaires en général. Les Etvimor avaient toujours été des fanatiques en puissance, prêts à mourir pour leurs dirigeants mais le jeune Elonoic était vraiment à un tout autre niveau par rapport à ses « prédécesseurs ». Lui laisser son plein et entier libre arbitre aurait été aussi sage que de laisser en liberté un régiment de gobelins dans un orphelinat… Une initiative que les Etvimor approuvèrent de façon unilatérale. Toujours servir, toujours mieux servir.

    Le fait qu’Elonoic soit moins intelligent que la moyenne des siens (se méritant le tendre sobriquet de « déficient » de la part de ses semblables dans la garde régulière) fit que certains aspects de son apprentissage furent parfois plus difficile. Il pouvait parler d’armes et de leurs spécificités des heures durant… Mais il aurait bien été incapable de dire pourquoi le soleil se levait et se couchait chaque jour. Ce n’était pas important pour son travail. Dans le même ordre d’idée, c’est un terrible négociateur. Il ne connait que les ordres et la menace pour faire valoir son point et comme il ne parle que très rarement, sa voix est une chose encore moins rassurante si possible que son physique plus imposant et son éternel air glacial. Mais bon, il était travaillant pour quatre, dévoué pour six et motivé pour un régiment, aussi sa formation bien que parfois plus ardue se passa sans incidents majeurs. Le principal regret du futur garde du corps fut qu’il n’y avait pas assez d’heures dans une journée pour devenir parfait : un raisonnement qui ne manquait pas d’amuser son instructeur. Il en avait formé des Etvimor, à servir la couronne (si les Etvimor servent uniquement la royauté, il existait bel et bien une autre branche de la famille dont la seule fonction était de former des Etvimor) et il savait qu’Elonoic surpasserait et de loin même ses plus illustres ancêtres. Sa future protégée ne pourrait qu’être reconnaissante de cette réalité.

    Quand enfin au terme de sa longue, très longue formation il fut placé au service de la princesse des elfes lunaires, tous s’attendaient à ce qu’il devienne un autre pion comme ses prédécesseurs, un pion qui rapporterait tout de façon systématique à la reine. Un garde du corps doublé d’un espion, en quelque sorte, bien que la discrétion soit tout sauf le point fort d’Elonoic. Ce ne fut pas exactement le cas. Ce que tous ignoraient, c’était que l’instructeur d’Elonoic avait toujours été proche de la princesse, tout du moins, du plus près que lui permettait ses fonctions. Ayant passé sa vie à former des gens et habitué à reconnaitre le potentiel quand il en voyait, il jugeait nécessaire de former Elonoic à servir non pas la couronne mais tout spécialement la princesse. Quand Elonoic fut affecté à sa surveillance, alors que la princesse était forcée au confinement, il devint le cerbère qui montait la garde à sa porte, le plus imposant du lot et celui qui semblait toujours être là où que la jeune princesse veuille se rendre. Taciturne et obstinément fanatique, il ne fallut donc pas se surprendre du fait qu’un beau jour, avec le départ de la princesse, Elonoic plie bagage et la suive comme son ombre. Une ombre très imposante certes mais peu importait : il ferait son travail jusqu’à ce que mort s’ensuive. Aucun ordre, aucun sort aucune manigance ne pouvait couper un Etvimor de son ou sa protégée. Ainsi étaient les choses.

    Cette loyauté excessive, ce zèle fanatique, fut bien sûr un sujet récurrent de débat entre les deux elfes et il y a fort à parier que cela en restera éternellement un. Le principal argument d’Elonoic étant que comme la royauté représente l’âme de leur peuple, plusieurs de ses rivaux chercheront par conséquent à nuire à la couronne aurait dû lui concéder une victoire dans l’argument l’opposant à son instructeur… Mais apparemment, même toute la logique du garde du corps ne peut faire le poids contre un « Repos, Elonoic… » commandé par sa protégée… N’allons pas penser que le protecteur en veut au système ou à la royauté : il voit la chose comme un test de patience qu’une réelle nuisance. Après tout, avare de reconnaissance de la part de son actuelle protégée, Elonoic passe pour le chien de garde de la princesse… Mais il s’en soucie peu. Au cours de sa vie (trop longue vie selon les rivaux de sa protégée), il en a déjoué des tentatives d’assassinat, de tous les types et de toutes les formes. Elonoic ne compte plus ce qu’il juge avoir été des plans pour nuire à la princesse : pour lui, c’est une perte de temps. Ce que la princesse ne voit pas de ses yeux ou ne suspecte pas ne peut pas réellement lui nuire, surtout si la menace sert d’engrais aux végétaux et de nourriture pour les vers et autres vermines. Bien évidemment, il lui révélerait sans sourciller même le plus intime de ses secrets si elle lui en donnait l’ordre.

    Au final, tant et aussi longtemps qu’il vivra, tant et aussi longtemps qu’il en sera capable, Elonoic fera ce pour quoi on l’a formé pendant de si nombreuses années. Le bras armé de la royauté et son bouclier en même temps et pour lui, le sacrifice de soi n’est qu’un pas de plus pour assurer la survie, dans son cas, de la princesse. Si sa relation avec cette dernière est plutôt difficile à définir (le social étant tout SAUF le point fort d’Elonoic) on peut au moins dire qu’il a sa confiance et que jamais il ne la trahira d’aucune façon. Son seul regret? Avoir été affecté si tardivement à sa protection. Pour compenser, il travaille encore plus fort que ce que prescrit sa description de tâche et il n’y a pas suffisamment d’ennemis sur terres ni d’alliés de son peuple pour protéger quelqu’un de sa colère s’il venait à arriver quelque chose à sa maitresse vénérée. Tous les Etvimor, à un moment de leur vie, ont droit à un congé pour « faire perdurer leur lignée ». Dans le cas d’Elonoic, les impératifs familiaux sont de seconde importance. Son fanatisme le pousse à suivre la princesse et ce malgré tout ce qui pourrait se produire. Après tout, c’est exactement pour cela qu’on l’a formé : même si la tâche peut paraitre ingrate, il n’a aucun mal à la faire, veut la faire et s’il le pouvait, cesserait de boire, manger, dormir et respirer pour être encore plus présent et prêt au combat si besoin. Tout un personnage que ce Elonoic…


Donnez-moi un peu plus de détails sur vous.

    Points forts :

    - Longévité

    - Sens de l’orientation

    - Sens hyper développés

    X Camouflage dans les ténèbres (au vu de sa constitution plus imposante, il aura perdu cet avantage inhérent aux siens et aura davantage un avantage en force accrue et constitution accrue, par rapport aux standards de sa race il va de soi)

    - Vision infrarouge

    Points faibles :

    - Sensibles aux lumières vives

    X Faible constitution physique (sera remplacé justement par son absence de camouflage naturelle, une intelligence, une sagesse et un charisme moindre)

    Langues parlées :

    -Commun

    -Elfique

    Compétences :

    -Ambidextrie

    -Endurance

    -Armes

    Sorts/Attaques :

    - Attaque ambidextre

    - Double attaque

    - Contre-attaque

    -Coup de bouclier (permet de se servir de son bouclier de façon offensive)

    -Tourbillon

    -« Brise arme » (Permet de rendre inutilisable l’arme d’un adversaire. Le coup doit être spécifiquement porté sur l’arme pour que l’attaque fonctionne. À noter que cette attaque ne fonctionne pas sur les armures)


Et si vous nous parliez un peu de votre Aether

    Si vous avez été un Aedan, racontez-nous votre Parcours Initiatique ? Sinon comment avez-vous acquis votre Aether ?

    Elonoic n’a pas d’Aether. (Cela ne semble pas être imposé donc on peut s’en passer, non?)

    Que pouvez-vous nous raconter sur votre Aether ? Son élément ? Son niveau ? Ses capacités ?Non applicable


Derrière l'écran se cache...

    Pseudo : Vincent
    Âge : 22 ans
    Comment avez-vous découvert le forum ? : Grâce à Cythien Harknessh
    Des commentaires ? : Un peu mal à l’aise avec cette histoire de statistiques mais je m’y ferai à la longue, je suppose
    Avez-vous signé le règlement ? : Oui


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brutopia.forumactif.org/
Shaena
Haut-Démiurge gardienne d'Enara
Protectrice de l'Ordre du forumavatar

Nombre de messages : 401

MessageSujet: Re: Elonoic Etvimor [OK] Lun 28 Mar - 16:57

Bienvenue à toi ô voyageur égaré,
tu t'apprêtes à franchir les portes d'un monde troublé
et au destin incertain.
Il est temps pour toi de te préparer
car la bataille finale aura bientôt lieu.
Bien ou Mal, tu as choisi ton camp,
le Destin nous dira si tu as fait le bon choix...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elonoic Etvimor [OK]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The World of Enara :: TOUTE AVENTURE A SON COMMENCEMENT :: Fiches de Personnages :: Fiches Validées-
Sauter vers:
______________________
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit